Apprenez à lire la nouvelle carte d'identité : évitez la fraude !

"Le process consiste à transmettre une copie du document au service concerné, mais je ne sais pas lire une carte d'identité"

Pour éviter la fraude, il est important de former vos collaborateurs à la détection des faux documents. 

Notre fondateur vous apprend à lire la nouvelle carte d’identité française afin de détecter les incohérences. 

Plus votre personnel sera averti, plus votre entreprise sera protégée contre les tentatives de fraude. 

Nos experts vous fournissent un support de formation à télécharger en cliquant ici.

Vous y trouverez :

 

1. La composition de la nouvelle carte d'identité

La nouvelle CNI est composé de deux zones :

– La ZIV ou Zone d’inspection visuelle où on retrouve un grand nombre d’informations notamment la photo du titulaire, des sécurités visuelles…

– La ZLA ou Zone de Lecture Automatique codifiée à partir des informations d’état civil contenues dans le document.

2. La codification de la Zone de lecture automatique

Dans la vidéo de notre fondateur, vous constaterez que les informations ne sont pas codifiées au hasard. Chaque partie de la ZLA correspond à une information du document. Par exemple, les 2 premiers caractères de la 1ère ligne correspondent au type de document. ID pour carte d’identité et PO pour Passeport.

3. La vérification d'un document d'identité à distance

Avec la dématérialisation des services et l’avènement des entrées en relation à distance, la vérification d’identité a due s’adapter aux nouveaux usages. La vérification de la nouvelle carte d’identité est possible à distance.  

Des outils qui réalisent des contrôles de cohérence du document d’identité ont vu le jour. 

4. De nouvelles failles en perspective ?

Lire une carte d’identité n’est pas facile et ce, même si vous êtes un expert en fraude documentaire. Les usages ayant changés, les experts travaillent derrière des ordinateurs avec toutes les contraintes que cela peut engendrer (faible qualité de la copie, impossibilité de contrôler le support physique…) 

Le simple contrôle de cohérence ne suffit pas à détecter les faux documents car les faussaires savent passer ces contrôles. 

Demandez l’aide de nos experts si vous souhaitez une formation plus approfondie sur la détection de la fraude pour vos collaborateurs. 

Ils parlent de nous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.